1. Choisir la bonne recette

Avant de se lancer, un bon concepteur de site commence par choisir la recette exacte qu’il veut utiliser.

Il va donc déterminer avec précision les caractéristiques du site. Pour cela, il définit les objectifs marketings, les cibles visés, et tous les "cadres" du projet.

C’est une étape fondamentale. Occulter cette phase de réflexion, c’est prendre le risque d’avoir un site web qui ne sert à rien.

2. Faire les courses

Pour un pâtissier, les étapes suivantes consistent à vérifier ce qu’il y a dans le frigo et si besoin, à aller chercher les ingrédients manquants.

En version web, cela signifie spécifier et rassembler avec précision tous les différents contenus du site : textes, images, vidéos, fonctionnalités…

Si certains éléments n’existent pas encore, c’est le moment idéal de les créer. Une tâche souvent différée, parfois responsable de petites sueurs froides au lancement des sites.

3. Eplucher et peser

Une fois tous les contenus rassemblés, on commence à préparer en parallèle différents éléments du site.

D’un côté on va déterminer l’architecture du site web. Cela signifie que l’on va choisir, avec précision, sa structure et toutes les façons de naviguer à l’intérieur. On constitue ainsi l’ossature du site.

D’un autre côté, on va s’occuper du design. Cette étape reste la plus attendue par tous les clients. Et pour cause, c’est la plus "parlante".

4. L’heure de tout mélanger

La phase suivante, celle du grand mélange, peut s’avérer délicate. En web, on l’appelle l’intégration. Le concepteur du site va créer et installer sur le support choisi tous les dossiers, les fichiers et les codes constituant le site.

On va enfin avoir une vue globale du projet. Un bon moment pour corriger les éventuelles dernières incohérences ou oublis.

5. Enfin la dégustation !

Voilà, le site web est maintenant terminé. Après un dernier check-in général, et une promotion menée tambour battant, il est prêt à être lancé. A table ?!

La comparaison avec la cuisine s’arrête là.

A la différence d’un gâteau, un site Internet s’utilise. Après sa création, son propriétaire va encore l’alimenter, l’analyser, le mettre à jour. Bref, en assurer toute la maintenance. Mais ça c'est un autre histoire.


» Retourner à la liste des conseils

A lire également

» Glossaire
du web

» Droits d'auteur
et Internet

» Faites votre site
vous-même

» Mettre son
site à jour